Le Foyer Bernard DELFORGE, accueille des personnes handicapées physiquement, dont les handicaps ont trois sources :

  • Le handicap de naissance ou acquis au cours du parcours de vie ;
  • La maladie évolutive, les pathologies inhérentes associées ;
  • Les troubles neurologiques, le vieillissement.
Pour les professionnels qui accompagnent au quotidien les Résidants, il s’agit de leur assurer une qualité de vie tout au long de leur vie, d’adapter la prise en charge soignante, médicale et sociale en fonction de l’évolution du handicap, de la maladie.
« Réinterroger » nos pratiques professionnelles, en engageant une réflexion sur le Projet d’Etablissement en le confrontant aux mutations en cours ou supposées à venir, exige de le repositionner et de l’adapter :
  • Valeurs fondatrices (Projet Associatif) ;
  • Réactualiser le diagnostic concernant la personne handicapée physique accueillie ;
  • Prendre en compte les évolutions juridiques, législatives ;
  • Actualisation des objectifs en mesurant leur degré de faisabilité, en identifiant les écarts entre les résultats visés et ceux obtenus et les moyens humains et financiers engagés.

Ceci suppose un abord différent de la part des professionnels ; aussi une réflexion est menée, pour que nous puissions évoluer dans la manière d’aborder les prises en charges, afin d’établir autour des Résidants, une convergence de système d’aides spécifiques, médicales et sociales.

Le Projet d’Etablissement s’inscrit dans les orientations du Projet Associatif, en cohérence avec les valeurs qu’il défend au regard de l’évolution du secteur médico-social, une vision de la structure à long terme.

Le Projet Associatif définit les fondements de l’association, son fonctionnement, ses moyens, ses actions. Y ont été intégrés les règlementations structurantes des lois sociales aux lois sanitaires, les concepts de prise en charge des personnes accueillies.

Les valeurs sont :

  • Le développement des projets personnalisés de la personne handicapée ;
  • La prise en charge globale (soins à visée médicale et sociale), par objectifs, en termes d’accompagnement ;
  • La qualité de la vie de la personne ;
  • La pertinence, l’efficience professionnelle ;
  • L’engagement des administrateurs, des partenaires, des personnels.

En ce sens il constitue un socle commun pour l’ensemble des acteurs : humanisme, partage des valeurs, conceptions et leurs transmissions, engagement, formation à la culture de l’établissement.

L’évaluation du Projet Associatif garantit sa pérennité.

Le Projet d’Etablissement s’inscrit dans le cadre de la Démarche Qualité et d’Evaluation, des Recommandations de Bonnes Pratiques de l’ANESM et plus particulièrement celle concernant la qualité de vie en FAM, en corrélation avec les conceptions et valeurs énoncées.