La démarche qualité

De l’évaluation interne initiée en 2010 à l’évaluation externe en 2014

Le Projet d’établissement :

  • En synergie avec les objectifs institutionnels ;
  • Les recommandations de bonnes pratiques professionnelles /ANESM (Agence Nationale d’évaluation du secteur social et médico-social) concernant la qualité de vie
  • Les directives de Santé nationales /ARS (Agence Régionale de Santé).

Introduite par la loi 2002-02, l’évaluation externe des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) porte sur la pertinence, l’impact et la cohérence de leurs actions compte tenu de leurs missions et des besoins des usagers.
Son champ est le même que l’évaluation interne afin d’apprécier les évolutions et les effets des mesures prises pour l’amélioration continue du service rendu.

L’évaluation Interne
La Direction du Foyer Bernard Delforge a engagé le processus de la démarche qualité, réalisant son évaluation interne en 2010.

Le Comité de pilotage constitué a élaboré son propre référentiel, EVADEL, en étudiant plusieurs référentiels existants, mais qui n’apportaient pas une totale satisfaction, dans le sens où chacun avait sa spécificité, cependant aucun en répondait à toutes les attentes du Comité de Pilotage.

Ce souci de répondre à toutes les préoccupations au travers d’un référentiel propre au Foyer Bernard Delforge, démontre la volonté de l’équipe d’aller au-delà de la réponse conventionnelle, afin de promouvoir les valeurs, la culture et l’histoire du Foyer Bernard Delforge.

L’ensemble du personnel, le Conseil d’Administration, les Résidants, les Familles et/ou Représentants Légaux ont été informés.

Le résultat de l’évaluation interne a été adressé aux autorités.

Le Comité de Pilotage est actif et supervise les évolutions, ceci afin de maintenir la démarche dans un processus d’amélioration continue de la qualité des pratiques professionnelles.

La démarche formalisée par le Comité de pilotage, à l’issue de la réalisation du plan d’action d’amélioration des pratiques professionnelles :

  • Recensement des priorités parmi les préconisations ;
  • Lancement des enquêtes de satisfaction : salariés, Résidants, familles et/ou représentants légaux ;
  • Création des groupes satellites et productions ;
  • Mise en œuvre sur le terrain des évolutions souhaitées ;
  • Stratégie de communication auprès des professionnels et des Résidants ;
  • Analyse sur la démarche d’évaluation (indicateurs, critères).

De l’année « 2010 » à l’année « 2012 » les thèmes travaillés ont été plutôt généraux, de manière à bien engager la démarche et installer « la culture qualité » au sein de l’établissement.

A partir de l’année « 2012 », les axes de travail ont été affinés, ils sont davantage spécifiques :

  • Les soins, les outils de traçabilité
  • La réalisation du D.A.R.I. (Document d’Analyse du Risque Infectieux)…

Les outils de l’évaluation interne, sont aujourd’hui pertinents et la mise en œuvre effective, les professionnels et les Résidants participent et contribuent à faire vivre la démarche.

Le projet d’établissement, se révèle un schéma directeur pour les évolutions à venir, qui prend en compte les préconisations de l’évaluation interne.

Le projet d’établissement 2014-2019 s’inscrit dans les orientations du projet Associatif, en cohérence avec les valeurs qu’il défend au regard de l’évolution du secteur médico-social, une vision de la structure à long terme. Il se définit comme suit :

  • Le projet médical ;
  • Le projet de soins ;
  • Le projet de vie sociale ;
  • Le projet social, la qualité, la gestion des ressources humaines et la gestion des risques professionnels ;
  • La gestion administrative et financière ;
  • Le projet logistique et politique de développement durable.

Les axes de travail définis s’inscrivent dans une logique de transversalité. Ils nous ont permis des approches et des approfondissements de champs disciplinaires. Le Comité de Pilotage et les groupes satellites ont contribué à la nécessaire construction de points de vue multiples :

  • La confrontation des réalités du travail médico-social à l’analyse des pratiques professionnelles ;
  • La concrétisation de procédures, protocoles, la construction du projet d’établissement, par une approche pluridisciplinaire.

L’ensemble des personnels, dans leurs missions et leurs champs de compétences spécifiques, y furent associés.

La démarche pédagogique et de communication a permis aux professionnels de s’impliquer dans un processus de dynamisation de la structure.

Le projet d’établissement intègre les pistes et axes d’amélioration produits par l’évaluation, qu’elle soit interne ou externe.

Il prend en compte les objectifs suivants :

  • Engagement des administrateurs et de la directrice ;
  • Amélioration de la qualité des interventions et des services aux Résidants ;
  • Participation active des parties prenantes : professionnels, résidants, familles et/ou représentants légaux, partenaires, bénévoles, stagiaires.

Les enjeux de cette démarche se caractérisent par l’analyse de notre organisation, les changements inhérents, tout en maintenant les valeurs de la culture propre à notre l’établissement :

  • Par une convergence de réflexions ;
  • Par la nécessité de proposer une offre de soins élargie en lien avec les projets d’accompagnements du Résidant : en définissant les objectifs sur les cinq années à venir et de déterminer les moyens et outils nécessaires (2015 -2019).
Le Foyer Bernard Delforge entend poursuivre ses actions au plus près des souhaits des Résidants et participer à une meilleure compréhension des besoins et à l’anticipation des projets à venir.